Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 15:03

 

Ecrit par l'historien Médard BARTH et publié en 1958, Der Rebbau des Elsass, reste un ouvrage de référence souvent cité mais finalement peu lu, du fait de sa rédaction en Allemand et de son style plutot austère.

 

A l'attention de ceux, qui comme moi ne pratiquent pas la langue de Goethe, voici la traduction de la première partie du sommaire.

 

1ère partie


1er chapitre Le vignoble alsacien


Introduction p. 7 - 8


1        La culture de la vigne en Alsace au temps des Romains p. 8 - 17


2        Le vignoble alsacien pendant les périodes mérovingienne et carolingienne p. 17 – 21


a)      Les répercussions de la culture (civilisation) romaine p. 17 – 22

b)      Grandes propriétés dans la période de transition – la tradition par des documents p. 20 – 21

3        Le vignoble vers 900 p. 21

a)      Lieux viticoles près de la route romaine le long du Rhin p. 21 – 22

b)      Vignoble dans la partie Nord du pays p. 22 – 23

c)      Les vignes dans le carré formé par Strasbourg, Brumath, Hochfelden, Saverne et Molsheim p. 23 – 25

d)     Le vignoble entre Molsheim et Sélestat p. 25 – 27

e)      La région viticole de Sélestat à Colmar p. 27 – 29

f)       Vielles communes viticoles des Vosges entre Colmar et Le Vieux Thann p. 29 - 30

g)      Le vignoble au Sud de Rouffach et à l’Est de la chaîne de montagnes et dans le Sundgau p. 30 – 32

h)      Le vignoble alsacien vers 900, un ensemble compact, formé à l’origine par les Romains ; une rétrospective critique p. 32 – 34

i)        Documents littéraires des 8ème et 9ème siècles p. 34 – 37


4        Le développement de la région viticole alsacienne à partir de 900 jusqu’en 1500 ; étendue maximale aux 14ème et 15ème siècles p. 37 – 39

5        Le vignoble du 16ème siècle à la Révolution p. 39 – 42

6        L’aire viticole de la Révolution jusqu’à la fin du 19ème siècle p. 42 – 47

7        Le rétrécissement de la superficie viticole du début du 20ème siècle à nos jours p. 47 – 53

 

2ème chapitre Le vignoble alsacien dans le domaine du droit


  1. Désignation des grands domaines viticoles au moyen âge p. 57 – 60
  2. Mesures des superficies agricoles et viticoles p. 57 – 60
  3. Les propriétaires des grands vignobles au moyens âge (rois et noblesse) p. 61 – 62
  4. Les évêques de Strasbourg, Bâle, Chur, Spire et Toul ainsi que les couvents alsaciens en tant que propriétaires viticoles p. 62 – 66
  5. Morcellement de la propriété foncière vinicole dû à des donations ou donations en fief p. 66 – 67
  6. Le terroir alsacien fournisseur de vins pour les couvents de Lorraine, France, Allamagne et Suisse p. 67 – 68
  7. Placement de capitaux dans des domaines viticoles ; Le morcellement des grands domaines viticoles depuis 1789  p. 68 – 70
  8. Domaines exploités par leurs propriétaires p. 70
  9. Vignobles donnés à bail et à bail emphytéotique p. 70 – 71
  10. Changements de propriétaires suite à précarité, donation ou échange p. 72
  11. Noms des parcelles dans le vignoble p. 72 – 74

 

3ème chapitre Viticulture et vignerons


A. La viticulture


  1. Climat, exposition et sols p. 75 – 77
  2. Manières différentes de cultiver la vigne : systèmes des chambres, des échalas et des fils métalliques p. 77 – 80
  3. Importance de la châtaigne pour la viticulture p. 80
  4. Double exploitation du sol par la vigne et des arbres – interdictions par des seigneurs et les autorités p. 80 – 81
  5. La culture des cépages rouges au cours du temps p. 81 – 84
  6. La culture des cépages blancs p. 84 – 86
  7. Hünschrebe (cépage hongrois de moindre qualité) et cépages nobles p. 86 – 87
  8. Les cépages de Traminer et de Muscat p. 87 – 89
  9. Interdiction de planter des cépages non nobles ; Lazarus Schwendi et le cépage Tokay d’Alsace p. 89 – 90
  10. Les cépages aux 17ème et 18ème siècles, efforts des seigneurs et des communes p. 90 – 91
  11. Dirigeants de la viticulture au 18ème siècle ; Wantz et Ortlieb p. 91 – 93
  12. Cépages du 18ème siècle en particulier à Mutzig, Molsheim et Barr p. 93 – 94
  13. Cépages du 19ème siècle d’après Metzger et Kirschleger p. 94 – 96
  14. Oberlin œnologue hors pair p. 96 – 97
  15. Option pour la qualité après le rattachement de l’Alsace à la France en 1918 p. 97
  16. Travaux dans les vignes et réglementation au moyen âge 97 – 100
  17. Couvrir et enfouir les vignes après les vendanges p. 100
  18. Engrais et pâturages dans la viticulture p. 100 – 101
  19. Contrôle de la viticulture et des viticulteurs p. 101 – 102
  20. Etendue maximale du vignoble aux 14ème et 15 siècles ; manœuvres dans la viticulture, salaires, lutte pour l’augmentation des salaires, tarifs p. 102 – 105
  21. Terrassements en tant que travaux supplémentaires p. 105 – 106
  22. Récents travaux dans le vignoble p. 106
  23. L’emploi de l’âne dans la viticulture p. 107 – 109

 

B. Le vigneron

 

  1. Lente ascension et affranchissement des vignerons de la servitude au 12ème siècle p. 109 – 112
  2. L’influence des villes et des corporations, prospérité du vigneron, son aspiration à la liberté entière, insurrection de 1525 p. 112 – 115
  3. Les petits vignerons pendant l’insurrection de 1525 et la révolution de 1789 – récente apparition de grands vignerons p. 115 – 118

 

4ème chapitre


Les vendanges dans l’attente – vendange et dîme

 

  1. Protection des vignobles lors de la maturité des raisins p. 119 – 121
  2. La fermeture des vignobles p. 121 – 122
  3. L’inspection des vignes par les seigneurs touchant la dîme et les autorités communales p. 122 – 123
  4. Battues des nobles dans le vignoble p. 123 – 125
  5. Ouverture de vendanges – vendanges anticipés en tant que privilège des seigneurs – règlement des vendanges p. 125 – 128
  6. Vendanges et vacarme de la guerre p. 128
  7. Vendanges sur les domaines des seigneurs – ravitaillement des vendangeurs p. 129 – 131
  8. Vendanges dans les vignobles appartenant aux vignerons p. 131 – 132
  9. Outils et ustensiles pour les vendanges p. 132 – 134
  10. Traitement des raisins, moulin à raisins, pressoir p. 134 – 136
  11. Protection juridique du pressoir dans la maison du vigneron, pressurage obligatoire, types de construction des pressoirs p. 136 - 138
  12. Après les vendanges régulières p. 138 – 139
  13. La dîme sous forme de vin, une mise à contribution – exonération des la dîme – perception de la dîme 139 – 141
  14. Le quinzième au lieu de la dîme p. 141 – 142
  15. La dîme sous forme de vin – recettes dans diverses communes p. 142 – 143
  16. Fraudes et contre-mesures de seigneurs p. 143 – 146
  17. Livraison du vin après les vendanges p. 146 – 147
  18. Contribution spécifique sous forme de vin p. 147 – 149

 

5ème chapitre


  1. Bonnes et mauvaises années pour le vin p. 152 – 169
  2. Actes criminels dans les vignobles – vigne et vin en temps de guerre

a)      Ravage des vignobles au moyen âge et aux temps modernes p. 179 – 172

b)      Le vin comme allié de Rosheim contre les Lorrains en 1213, les Strasbourgeois à Breuschwickersheim en 1261, Armagnacs et Suisses en Alsace, la bataille de Héricourt en 1474 p. 172 – 175

c)      La ville vinicole de Wangen en 1592, Colmar en 1669 et l’incendie de Barr en 1678 p. 175 – 177

 

6ème chapitre Monopole de vente. Taxes sur le vin

 

  1. Le « Bannweinrecht » p. 179 - 182
  2. La « Weinbannabgabe » p. 182 – 183
  3. La collecte p. 183 – 184
  4. Le « Ungeld », une imposition sur la consommation du vin p. 186 – 187
  5. Le « Böspfennig » (impôt spécifique sur le vin ?) p. 187 – 188
  6. Le « Masspfennig » et le « Furwein » (impôt spécifique sur le vin ?) p. 188 – 189
  7. Le « Weinschlag » - prix de marché – le « Bannschatz » (impôt spécifique sur le vin ?) p. 189 – 190

 

7ème chapitre Vigne et vin dans les coutumes de l’Eglise et du peuple


  1. Fêtes de Saints comme repères pour le vigneron p. 191 – 194
  2. Le vin et la liturgie chrétienne p. 194 – 197
  3. Bénédictions du vin au cours des fêtes de Saints p. 197 – 200
  4. Saint Urbain, patron des vignerons en Alsace p. 200 – 201
  5. La Saint Valentin, jour de repère p. 202 – 203
  6. Patronats de Saint Urbain, images reliques, indulgences fêtes particulières p. 203 – 206
  7. La Sainte Urbain, fête des enfants p. 206 – 209
  8. Rogations à la Saint Urbain (25 mai) p. 209 - 214
  9. Abus lors des fêtes de Saint Urbain p. 214 – 216
  10. Saint Urbain dans des formules de malédiction p. 216 – 217
  11. Saint Morand, patron du vin dans le Sundgau p. 217 – 218
  12. D’autres patrons du vin en Alsace p. 219 – 220
  13. Le vin dans la biographie et les histoires merveilleuses de Saints alsaciens p. 220 – 223
  14. Dons de vin et débit de vin après des fêtes religieuses processions et pèlerinages p. 223 – 225
  15. Dons de vin pour les pauvres et les malades – vinum caritatis p. 225 – 227
  16. Privation de vin comme mesure de punition – le vin dans les coutumes juridiques p. 227 – 229
  17. Villes donnant du vin à des princes et évêques et pour être bien avoisinées, dons de vin moines mendiants p. 229 – 230
  18. Confirmation d’actes juridiques par le vin p. 230 – 231
  19. Corvées et consommation de vin p. 231
  20. Fontaines de vin à l’occasion des fêtes p. 232 – 234
  21. Vigne te vin dans la dénomination et la topographie p. 234 – 236
  22. Coutumes et vendanges p. 236 – 238
  23. Rentrée solennelle la dernière voiture p. 239 – 241
  24. Taquineries et surnoms dans les communes viticoles p. 241 – 243

 

8ème chapitre La vigne et le vin dans l’art, la littérature et la légende


  1. Sarment et grappes dans l’art chrétien p. 245 – 247
  2. Jésus dans le pressoir p. 247 – 248
  3. L’enfant Jésus avec la grappe p. 249 – 250
  4. La culture du vin en Alsace dans les sculptures des vieilles églises et dans l’orfèvrerie p. 250 – 251
  5. L’architecture des communes viticoles la maison du vigneron et ses insignes p. 252 – 254
  6. Vigne te vin dans l’art moderne de l’Alsace, Touchemolin, Bacher, Bartholdi p. 254 – 255
  7. L’art populaire à la cave, sculpture sur les fûts, inscriptions p. 256 –
  8. Noah, père de la viticulture dans les inscriptions p. 257 – 258
  9. Bacchus dans l’art et la littérature p. 258 – 260
  10. Le vignoble alsacien – une région sacrée p. 260 – 263
  11. La vigne et le vin dans la littérature religieuse p. 263 – 265
  12. Le vin alsacien dans la littérature de moyen âge p. 2665 – 268
  13. Le vin dans les textes des chroniqueurs et auteurs alsaciens des 15ème et 16ème siècles p. 268 – 271
  14. Le vin dans la poésie du 16ème au 18ème siècle, Fischart, Balde, Moscherosch et autres p. 271 - 278
  15. Le vin alsacien en poésie et sentences p. 278 – 282
  16. Vins célèbres, portant le nom d’une commune, en poésie p. 282 – 286
  17. Le vignoble alsacien et ses vins dans la littérature et le chant des dernières décennies p. 286 – 292
  18. Vigne et vin dans la légende p. 292 – 301
  19. Le vignoble – le miroir de l’esprit et de l’âme de l’Alsace p. 301 - 304

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Pierre 11/02/2014 17:00

Je parle la langue de Goethe et je la lis sans trop de difficultés mais j'avoue que j'ai un peu souffert face au style de Médard Barth (c'est Jean-Marie qui m'a dégoté une édition de 1958 du
livre)...pour l'heure je n'ai pas dépassé la page 50, mais je vais m'y remettre un jour !