Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 18:07


Christian BINNER




Comme les trois mousquetaires ils sont quatre : Jean-Pierre FRICK, Patrick MEYER, Bruno SCHUELLER et Christian BINNER. Quatre vignerons qui, s'ils travaillent dans le même esprit, élaborent des vins aux profils différents qui ont pour point commun de ne pas répondre pas aux codes esthétiques dominants.

 

Ce soir, Christian nous reçoit dans son Domaine, nous parle de son travail et surtout échange avec un auditoire attentif composé de vignerons et d'œnologues bien moins sectaires que l'on ne se l'imagine.

 

Brève présentation du Domaine et des pratiques de la vigne à la cave : 9 hectares en Bio certifié depuis 2005 même si ces méthodes culturales sont bien plus anciennes car le père de Christian s'est toujours refusé à désherber. Densités basses dans les vignes soignées en biodynamie, vendanges manuelles, pressurages longs sans rebêche et pas de débourbage. Elevage sans soufre, fermentations malolactiques quasi systématiques, bien entendu pas de levurage, et un sulfitage dérisoire à la mise, uniquement si le vin le demande. Pas de filtration car c'est pour Christian l'opération la plus traumatisante pour un vin et s'il se voit contraint d'en réaliser une, c'est sur des plaques au seuil de rétention très faible.

 

En cave, la surprise vient de ces drôles de vases d'expansion qui surplombent les nombreux petits foudres. Ils permettent de conserver tous les contenants parfaitement ouillés. En fin de fermentation, ils sont obturés hermétiquement.

 

Du millésime 2008, seuls 2 vins ont été soutirés, le reste fermente tranquillement. Des quelques vins que nous avons goûtés, de la base Crémant au Muscat Kaefferkopf, je garde l'impression d'une extrême précision des arômes, d'une richesse des structures et d'une palette aromatique qui me fait penser à la cave de Jean-Michel DEISS dégustée à la même période il y a 2 ans.

 

Détail important qu'il est utile de souligner, le Kaefferkopf lorsqu'il est élaboré en assemblage, c'est dans le pressoir que sont réunis les différents cépages pour être pressés ensemble.





Remontés au caveau, nous dégustons les vins de la carte. Plusieurs millésimes sont disponibles car Christian ne met en vente ses vins que lorsqu'il estime qu'ils sont prêts. Quatre années de production occupent la cave à bouteilles.

 

Un Auxerrois Hinterberg 2003, complètement sec et qui possède l'élégance des granit pauvres sans la lourdeur du millésime.

 

Riesling 2007 au nez miellé et frais avec des notes de caillou et aussi une légère pointe de volatile. Même avec la malo faite, l'acidité précise et cinglante apporte au vin un bel éclat.

 

Riesling Sonnenberg 2005 au fruité langoureux de pêche et de mirabelle qui s'appuie sur une belle structure minérale et saline.

 

Riesling Kaefferkopf 2005, patiné, minéral et long, fortement marqué par la salinité.

 

La salinité et le fondu, c'est un peu la marque de fabrique du Domaine où les structures grasses et glycérinées enveloppent bien et allègent les chaleurs alcooliques de certains vins.

 

Parmi mes préférés goûtés ce soir là, une mention particulière au Pinot Noir 2007. Macération en vendange entière pendant un peu plus de deux semaines, pas de soufre, pas de filtration, un soyeux et un grain suave et sensuel. Derrière une légère réduction de beaux arômes de griotte, une fraîcheur et un équilibre rare avec une bouche délicatement poivrée. Très beau vin.

 

Liquoreux d'exception, le Gewurztraminer vendange tardive 2003 en version sans soufre, remarquable d'équilibre et de tension. Deux ans d'élevage en barrique en attendant que le vin trouve seul son équilibre et se stabilise. Fraîche et digeste cette cuvée qui se boit sans peine confirme le grand talent et le savoir faire du vigneron.

 

Sublime sélection de grains nobles de Muscat Kaefferkopf 2001. Issue exclusivement de Muscat d'Alsace, cette cuvée possède un profil et une élégance comme je n'en avais encore jamais rencontré sur ce cépage délicat qui semble si bien réussir à Christian BINNER. Olfaction mentholée, bouche tonique et finale épicée, rien de variétal et toujours cette fraîcheur et ce fond qui provient du terroir.

 

Pour conclure cette soirée qui s'est prolongée au Verre de Terres à Colmar, je soulignerai qu'au-delà de l'expression singulière du style et du savoir faire du vigneron, c'est la grande sincérité des vins de Christian BINNER qui a le plus marqué ses collègues invités. Une fois de plus j'aime à souligner la curiosité et l'ouverture d'esprit de vignerons qui viennent se nourrir de l'expérience de ceux qui suivent des chemins différents.



Domaine Audrey et Christian BINNER
Rue des Romains
68770 Ammerschwihr
03 89 78 23 20
http://www.alsace-binner.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Domaines
commenter cet article

commentaires