Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 10:45

Zind-Humbrecht-8-03-10.jpg

Alors, t'étais chez Zind, c'était bien ?

Bien évidement que j'étais chez Zind pour découvrir le millésime 2008, pour rien au monde je n'aurais raté ça. D'ailleurs je n'étais pas le seul car de nombreuses personnes se pressaient  dans le caveau de dégustation quand je suis arrivé vers 15 heures. Restaurateurs, cavistes, sommeliers et journalistes étaient venus comme chaque année pour découvrir le nouveau millésime mis en bouteille il y a tout juste un mois pour les vins secs .

J'ai trouvé que les vins étaient plus sur la réserve que l'année précédente, mais la proximité de la mise ne permet pas d'apprécier pleinement  la très grande qualité de ce millésime. Certains se présentaient contractés, pourtant je veux bien croire Alexandre, le chef de culture du Domaine, quand il me dit qu'avant la mise "les vins se goûtaient comme jamais".

L'an passé les 2007 se livraient immédiatement, il n'en est pas de même pour les 2008 ce qui ne retire rien à l'extrême qualité de cette production.

Comme on trouvera sous peu de nombreux commentaires argumentés sur les blogs et les forums, je ne vais pas me lancer dans la description des 39 vins qui étaient présentés, mais seulement souligner ceux qui, par goût personnel, m'ont le plus interpellé.  A noter que cette année encore,  les commentaires d'Olivier Humbrecht sont précis et rédigés avec une grande honnêté.

Alors mes préférés sont :

Le Riesling Herrenweg de Turkheim qui se présente aérien, salin et doté d'une grande cohérence et d'une belle buvabilité.

Le Riesling Heimbourg dans un style plus riche mais avec un fondu remarquable où le fruit et la minéralité se conjuguent.

Riesling Clos Windsbuhl, une densité et un fond comme on en trouve rarement. C'est sans aucun doute mon vin préféré avec bien entendu le Riesling Rangen de Thann, fougueux, minéral et d'une rare complexité.

Un grand millésime à ne pas manquer, si on en a les moyens.




Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires