Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 21:12

 

Armand-Debelder.jpg

 

 

Armand DEBELDER a été élevé dans le lambic. En 1953, son père a acheté le Café des Trois Fontaines à Beersel. Il y avait alors dans ce village du Brabant Flamand, 14 assembleurs qui élevaient en barriques les Lambics avant de les assembler et de les mettre en bouteille selon les besoins de la clientèle. Aujourd'hui les brasseurs de Lambics sont beaucoup moins nombreux et Armand est avec Jean Van Roy de la Brasserie bruxelloise Cantillon parmi les derniers tenants de la tradition de la Gueuze, cette bière acide, non filtrée qui, un peu comme le Champagne, fait sa prise de mousse en bouteille.

 

En mai 2009, 100.000 bouteilles de Geuze sont perdues à la suite du dysfonctionnement d'un thermostat qui régule la température de la pièce où sont stockées les bouteilles après la mise. L'unique solution pour sauver ce qui peut encore l'être, consiste à distiller ce jeune assemblage. Pour cela, une quarantaine de bénévoles viendront pendant plusieurs semaines pour retirer les muselets et déboucher tous les flacons. Mais le coup est très dur financièrement à assumer. Armand, pour éviter la faillite de son entreprise revend le matériel de brassage tout en continuant d'assembler des lambics comme le faisait son père.

 

Fort heureusement son opiniatreté, celle de son épouse, ainsi que les encouragements de ceux qui savent apprécier la qualité de son travail lui permettront de se sortir de ce mauvais pas. La semaine dernière Armand passait quelques jours chez des amis alsaciens, nous n'avons pas hésité à lui demander de venir nous faire goûter sa production.

 

Oude Geuze (orthographe Flamant) : C'est la Gueuze "classique", issue de l'assemblage de 3 Lambics de 3 années différentes, le plus récent apportant les sucres qui permettront une légère prise de mousse. Je le répète à chaque fois, mais avec la Gueuze on est plus proche du domaine du vin que de celui de la bière telle qu'on la rencontre le plus souvent. Proche par l'olfaction fermentaire, par l'acidité et la fraîcheur en bouche. Pas de sucre pour arrondir et affadir, la Gueuze tranche et désaltère.

 

Oude Geuze Vintage : Comme le vin la Gueuze vieillit en bouteille. C'est une bière de temps puisqu'il faut au minimum trois ans pour la produire, mais ensuite, l'idéal est de la laisser vieillir encore. Le flacon dégusté a été mis en bouteille en 2007, il offre des arômes plus précis et plus fins que le précédent avec un nez de foin et de brioche et une amertume finale d'une grande noblesse.

 

Kriek : La Kriek est une Gueuze dont les Lambics sont élevés toujours en barriques mais qui reçoivent l'ajout de cerises avec les noyaux qui apporteront un fruité finalement très proche du vin rouge en cuve. Les griottes de Pologne sont d'une extrême finesse, elles complexifient l'expression. Au vieillissement la Kriek perd son fruité et offre des arômes tertiaires surprenants qui font merveille sur les fromages comme le Munster.

 

Armand' 4 Oude Geuze Lente : Retour à la Geuze avec une sélection des derniers brassins d'Armand, réalisés avant de se séparer de son matériel. Beaucoup de puissance et de finesse à la fois avec de surprenants arômes d'aspérule. Cette Geuze possède de la longueur et de la profondeur, comme un vin.

 

Le ciel semble s'éclaircir pour Armand DEBELDER puis qu'il envisage de s'équiper à nouveau en matériel pour réaliser lui même ses brassins. Je lui souhaite que cela se fasse sans tarder.

 

www.3fonteinen.be

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Guillaume 14/10/2011 09:42


"la tradition de la Gueuze, cette bière acide, non filtrée qui, un peu comme le Champagne, fait sa prise de mousse en bouteille" : la comparaison avec le champagne est mal venue puisque le
champagne est un vin blanc sec qui va refermenter en bouteille grâce à l'ajout d'un mélange sucres/levures, la gueuze refermente naturellement en bouteille sans ajout aucun (juste par mélange de
vieux et de jeunes gueuze comme indiqué), la gueuze est donc très propre de l'élaboration d'un pétillant naturel qui ne fermente qu'une fois sans aucun ajout sous l'action des seules levures
naturelles présentes dans le milieu.

amateur de gueuze lambic surtout celles de cantillon, j'ai bu hier et pour la première fois une OudeGueuze 3 fonteinen, c'était un réel plaisir, ou quand belle amertume rime avec digestibilité, bu
à l'apéro elle aurait méritée un vrai accord gastronomique.

bravo pour votre article et bon courage et longue vie à cette brasserie et aux bières de fermentation spontanée !!


Oenophil 14/10/2011 10:46



Bonjour,


 


C'est exact, la comparaison avec un pétillant naturel aurait été plus judicieuse.


 


Philippe