Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 19:10

 

B-Bohn.jpg

 

 

Après avoir laissé Itterswiller sur la gauche, on quitte très vite la D 263 qui mène d'Eichhoffen à Villé, pour s'engager sur la petite route qui conduit d'abord à Bernardvillé puis à Reichsfeld. Arrivé là, il suffit de se diriger vers la maison bleue en haut du village et la cave de Bernard est juste en face.

 

Avertissement, Reichsfeld est un cul de sac, presque une reculée comme on dit dans le Jura, et sa particularité en dehors du fait d'être situé au pied de l'Ungersberg (901 mètres) réside dans la  nature de son terroir constitué de schistes de Villé.

 

Michel Chapoutier ne s'est d'ailleurs pas trompé en faisant l'acquisition il y a 2 ou 3 ans de quelques belles parcelles situées sur ce coteau exposé plein Sud et surtout en confiant à la "mère Catherine" le suivi des vignes et des vinifications. Schieferberg, souvenez vous bien de ce nom car il est certain que vous en entendrez parler dans quelques années.

 

Mais revenons à Bernard parce qu'il pratique le Schieferberg depuis un certain temps et produit avec régularité une gamme de qualité que l'on peut qualifier de classique mais aussi quelques OVNI.

 

C'est le cas de cette Lumière de Feu 2004, mise en bouteille après 5 ans d'élevage ente "lies et voiles". Expression singulière où le fruit reste toujours présent après un élevage oxydatif. De jolies notes de fruits à chair blanche, une expression relâchée et un fonctionnement de l'acidité qui signe bien l'origine alsacienne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires