Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 22:14

Andre-Ostertag.jpg

C'est un André OSTERTAG détendu qui reçoit ses collègues vignerons Guillaume GROS et Lucas RIEFFEL auxquels je me suis joint. André a tout son temps, le Domaine est fermé pendant les Fêtes, alors nous avons profité de l'après midi pour passer en revue de belles séries de vins, pour les commenter et pour échanger sur l'actualité vigneronne.


Sylvaner et Pinot Blanc 2008 :

Deux vins secs et droits avec un profil fruité pour le Sylvaner, plus dense et tannique pour le Pinot dont le gras de l'entrée en bouche précède un corps longiligne et tendu. En 2008 tous les vins ont réalisé la fermentation malolactique ce que André s'efforçait  jusque là d'éviter, craignant que cette fermentation n'enlève au vin de l'éclat en fin de bouche. Pleinement rassuré par le brillant résultat obtenu dans ce millésime, il semble dorénavant ne plus se soucier de cette phase.


Riesling Vignoble d'Epfig 2008, Clos Mathis 2007, Fronholz 2007, Heissenberg 2007, Muenchberg 2007
:

Nez discret et bouche aimable pour le Riesling issu du Vignoble d'Epfig, accompagné de l'acidité typique du millésime, remarquable de finesse et de précision.

Propriété du chef de culture du Domaine, le Clos Mathis est situé sur le ban de la commune de Ribeauvillé sur un sol à dominante granitique qui repose sur des argiles profonds. Compte tenu de son exposition et de sa nature, ce terroir ne souffre jamais de la chaleur. On est conquis par le nez exubérant et par la bouche austère, pure et dépouillée qui finit sur le caillou.

Les sables siliceux et les quartz du coteau du Fronholz participent à la construction de vins denses, tendus et gourmands. Olfaction retenue qui s'ouvre à l'aération mais surtout une extrême précision de la bouche grasse, presque tannique dont la tenue et la longueur étonne pour un vin blanc.

Beaucoup de gras, une onctuosité naturelle et aussi le côté chaleureux typique de ce terroir de grès et de gneiss fort bien nommé Heissenberg. Le rayonnement calorique du vin apporte réconfort et convivialité. Pour la petite histoire, ce sont les Riesling issus de ce terroir qui ont fait l'objet de vinifications en barrique entre les années 1988 et 2002. Depuis, André a abandonné ce type d'élevage.

Enfin élégant Muenchberg où tout est finesse et précision, bouche sphérique délicate aux arômes fruités dans leur jeunesse et qui ne demande qu' à prendre un tour plus minéral au vieillissement.


Pinot Gris Barrique 2007, Fronholz 2007, Zellberg 2007, A 360 P 2008 :

La particularité des Pinot Gris du Domaine, mais c'est aussi vrai pour leurs cousins noirs ou blancs, est d'être élevés à la bourguignonne en barriques anciennes. Récoltés mûrs mais sans surmaturité, ce qui nécessite une viticulture de qualité, ils sont représentatifs du savoir faire de vinificateur d'André et de ce que l'on peut obtenir de ce cépage sans en attendre un équilibre moelleux comme cela est de coutume sauf à de rares exceptions, même si l'on s'éloigne du profil classique alsacien.

Sec et gras pour le "simple" Barrique, très légère rondeur et énorme densité pour le Fronholz où l'on retrouve une trame tannique, une construction et un fonctionnement identique à celui du Riesling issu du même terroir. Par erreur, mais pour notre bonheur, nous goûtons A 360 P dans le millésime 2008 au lieu du 2007. Techniquement sec le vin offre un profil complexe, plein et parfaitement abouti où tout est déjà en place.

André apprécie beaucoup le millésime 2007 en raison de la pureté aromatique qu'il offre, ce que l'on ne peut que reconnaître. Cependant, pour ma part les quelques 2008 dégustés possèdent une dimension, un fond et une tension supplémentaire tout en conservant de grandes qualités de pureté et de précision.


Muscat Fronholz 2007, Gewurztraminer 2007 :

Dominé par des notes de fleur d'oranger, l'olfaction du Muscat possède une grande délicatesse.  La bouche est également empreinte de subtilité et de raffinement par son équilibre sec et son fruit croquant. Gewurztraminer sans extravagance, nez retenu et corps soyeux, tendre et caressant.


Riesling Muenchberg Vendange Tardive 2007, Gewurztraminer Vendange Tardive 2007, Gewurztraminer Epfig Sélection de Grains Nobles 2007, Gewurztraminer Fronholz Sélection de Grains Nobles 2007 :

Force est de reconnaître après cette impressionnante série de vins en surmaturité que peu de vignerons sont capables d'atteindre un tel niveau de précision dans les arômes et d'équilibre dans les structures. L'extrême qualité du botrytis, pourtant rare -sauf exception- dans ce millésime 2007, a apporté une dimension remarquable qui élargit la palette aromatique tout en la respectant.

Les Sélections de Grains Nobles possèdent de la salinité et des degrés d'alcool situés aux alentours de 8° car comme André aime à le préciser : " Il s'agit d'un jeu entre le sucre et la tension minérale, l'alcool n'apporte rien".


Précision et élégance dépouillée guident le vigneron dans son travail . Classicisme et avant-gardisme se côtoient pour offrir des expressions sereines et abouties des terroirs qui par ailleurs sont servis par une viticulture de grande qualité.



Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Domaines
commenter cet article

commentaires