Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 19:41


Muscat sur Fil au Domaine GLOECKLER




La recherche de surmaturité du raisin est une pratique très ancienne en Alsace. Le chanoine Médard Barth, dans son ouvrage sur l'histoire de la viticulture alsacienne, fait référence à de telles pratiques dès le Moyen Age et une des plus anciennes étiquettes connue en Alsace est celle d'un vin de paille millésimé 1824 du Domaine Kirchner à Dambach-la-Ville.

 

Plusieurs méthodes sont utilisées pour obtenir la concentration des sucres et les vins de paille, de glace, botrytisés ou passerillés ont été élaborés de tout temps en Alsace.

 

Roland Gloeckler et son fils Luc souhaitent perpétuer cette coutume inscrite dans la tradition chrétienne et usuelle dans les « grandes maisons » alsaciennes qui élaboraient ces cuvées d'exception pour marquer les événements les plus marquants de la vie des membres de la famille.

 

Cependant au Domaine Gloeckler, la pratique est originale tant par le choix des cépages que par la méthode utilisée.

 

Les grappes de Muscat Blanc à petits grains, Muscat à peau rouge et Muscat Ottonel récoltées le 23 septembre 2008 sur une parcelle du lieu-dit Hoel près d'Heiligenstein ont été vendangées le 8 avril 2009 après être restées suspendues sur fil pendant tout l'hiver.

 

Cette technique de suspension a pour avantage d'éviter les faux goûts qui résultent du contact du raisin avec les clayettes de séchage ou bien avec la paille, lorsque le raisin est séché sur cette matière, mais aussi d'éviter la formation de botrytis.





Roland insiste : ce jour est un jour de vendanges, puisque c'est aujourd'hui que le jus du raisin va couler. De plus, la date de ces vendanges n'a pas été choisie au hasard puisque qu'il souhaitait qu'elles aient lieu pendant la semaine Sainte comme cela se pratique pour la réalisation du Vino Santo en Italie.

 

Et il faut bien avouer que la méthode est appropriée quand on observe avec attention les belles grappes passerillées qui oscillent au gré des courants d'air dans le grenier du Domaine.

 

Cette cuvée est la neuvième de Muscat sur fil après celles réalisées dans les millésimes 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002 et 2004. Elle portera le nom de Cuvée Luc.

 

Les vendanges sont réalisées en famille et en un tour de main les grappes se retrouvent dans le pressoir. Il faudra être patient avant que ne coule le premier jus qui affichait un potentiel de 21,5 °.

 

Une bonne centaine de bouteilles de 50 cl seront produites sous réserve du bon déroulement de la fermentation et de l'élevage. Seulement une moitié seront mises en ventes car Roland souhaite avant tout suivre l'évolution de ses cuvées dans le temps et aussi les faire découvrir qui ceux qui s'intéressent à son travail.

 

 



La dégustation de quelques millésimes s'imposait pour conclure cette journée de vendanges que je qualifierais de la plus tardive du millésime 2008 (n'est-ce pas David ?)


Muscat sur Fil 2000 : vendangé le 20 mars 2001, 90 grammes de sucres résiduels et d'agréables amertumes qui structurent le vin. L'aromatique est précise avec de belles notes variétales confites et une acidité pointue bien intégrée. La longueur ne tient pas au sucre mais au fond parfaitement présent.

 

Muscat sur Fil : 2002 : des arômes confits de quetsche et de mirabelle qui ne laissent pas deviner le cépage. Des notes de botrytis sont présentes et le miellé qu'elles induisent renforce la sensation de sucrosité. Roland estime que le vin a besoin de quelques années encore pour trouver son équilibre.

 

Muscat sur Fil 1997 : fondu et aérien, ce millésime entre dans sa période de maturité. Aucune lourdeur, une acidité qui transperce le vin et une sensation sèveuse qui s'accompagne de salinité en finale. Très belle expression d'un grand liquoreux.



Domaine GLOECKLER-BRENNER
16 rue Principale
67140 GERTWILLER
www.gloeckler-brenner.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires