Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 12:06
Marlenheim, le 10 mai 2008.


Romain FRITSCH et le Grand Cru Steinklotz




"Le sol calcaire du Muschelkalk et du Keuper convient au Pinot Noir qui recouvre près de 20 des 40,6 hectares du lieu dit Steinklotz exposé Sud, Sud-Est."


C'est par cette phrase que Serge DUBS et Denis RITZENTHALER commencent la présentation du Steinklotz dans leur ouvrage référence sur les Grands Crus d'Alsace.


Cependant en moins de 10 ans la situation a bien changé et la part de l'encépagement du Pinot Noir s'est réduite à moins de 13 hectares. En préférant jouer la carte des cépages nobles sur le Grand Cru, et en repoussant le Pinot Noir sur le lieu dit Sand, autrefois réservé au Gamay, en bordure de Grand Cru; les vignerons locaux ont condamné la reconnaissance Pinot Noir sur le Steinklotz mais aussi celle du Rouge de Marlenheim.


Pourtant depuis le Moyen Age, le Marlemer Roter (Rouge de Marlenheim) possédait une notoriété bien établie et les vignerons d'alors avaient parfaitement conscience que le terroir calcaire incrusté de micas était parfaitement adapté aux cépages rouges.


Romain FRITSCH
est de ceux qui croient en l'avenir du Pinot Noir et jamais il n'a envisagé de replanter ou de surgreffer les 2 parcelles qu'il possède sur le Grand Cru, ni celle du haut conduite en Guyot traditionnel, ni celle du bas, plantée en 1999 et  conduite en lyre. Il faut dire que la lyre, c'est un peu la marque de fabrique de Romain.


Dans les années 1990 il expérimenta pour la première fois ce mode cultural en restructurant une parcelle de Gewurztraminer plantés en 1965. Conservant le système racinaire en place, une moitié de la parcelle fut conduite en Guyot et l'autre en lyre. Et c'est après avoir constaté une amélioration de la qualité aromatique qu'il décida d'étendre ce type de conduite aux autres cépages sans toutefois le généraliser.




Romain aime les vins rouges corsés, aussi s'il produit chaque année un Pinot Noir rosé (4,50 €) frais et gouleyant, vinifié sans fermentation malolactique, c'est sur les vinifications en rouge qu'il porte toute son attention.


Trois cuvées et bientôt une quatrième.

  • Marlemer Roter 2005 (4,50 €) : C'est le rouge "générique", élevé en cuve inox et qui possède une matière dense, gourmande et équilibrée. Romain me fait remarquer que sa finale un peu dure s'assouplit avec le temps.

  • Rouge de Marlenheim Cuvée Tradition 2005 et 2006 (7,20 €) : Cuvées issues exclusivement du Steinklotz. Le 2006 révèle à l'olfaction de beaux arômes de cerise, sa bouche est précise, propre avec de beaux tannins d'une grande finesse. Plus animal avec ses premiers arômes d'évolution, le 2004 fait preuve de plus de profondeur et d'une structure joliment  veloutée qui montre la bonne capacité de ce cru au vieillissement.

  • Rouge de Marlenheim élevé en barrique 2003 (9,20 €) : Issu du Steinklotz. Dans ce millésime puissant, le boisé parfaitement intégré s'accompagne  d'arômes épicés. La bouche est soyeuse et possède ampleur et tension.

  • A partir du millésime 2008, le Pinot Noir en lyre sera vinifié à part dans un petit foudre que Romain vient d'acheter et que l'on voit sur la photo précédente.


Les rouges sont travaillés plus sur la finesse que sur l'extraction forcenée et les boisés restent discrets. L'acidité fine et gourmande conduit parfaitement les vins, leurs apporte fraîcheur, éclat en signant le caractère du terroir.


L'année prochaine, Romain sera rejoint au Domaine par son fils qui termine ses études. Les pistes que nous avons évoquées pour améliorer encore la qualité de ses vins sont nombreuses et je suis certain qu'ils sauront ensemble poursuivre leur progression.


Jean-Marie Bechtold, vigneron à Dahlenheim, vient d'acquérir une parcelle de Pinot Noir sur le Steinklotz. Sa présence apportera j'en suis certain, du dynamisme à ce beau terroir.


Le Domaine produit également des cuvées de vins blancs dont les célèbres "Cuvées du Banni" qui méritent également la plus grande attention et sur lesquelles je reviendrai ultérieurement.


Domaine FRITSCH

49, rue du Général De Gaulle
67520 Marlenheim
03 88 87 51 23
domaine.friro@wanadoo.fr




Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Domaines
commenter cet article

commentaires