Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 08:15
Albé, le 18 janvier 2008


Vins de  Schistes :  Albé
Christian  BARTHEL


Alb---2-R--duite.jpgAlbé vu du sommet du Steinacker

A 50 kilomètres au Sud de Strasbourg, la Vallée de Villé qui s'enfonce au cœur du massif vosgien, conduit au petit village d'Albé où l'on trouve une enclave viticole, souvent ignorée même par les alsaciens.


Pourtant ce vignoble de montagne est exceptionnel tant par sa situation géographique avec des plantations jusqu'à 500 mètres d'altitude que par la géologie des sols constitués de schistes de Villé et surtout par la beauté de ses paysages.


A la fin du XIXème siècle le vignoble d'Albé s'étendait sur 98 hectares, mais c'est le phylloxéra en 1902 et surtout l'industrie textile créatrice d'emplois qui précipita la récession des surfaces exploitées. Fort heureusement, sous l'influence de Monsieur Adrian, négociant en vins, l'AOC fut préservée dans les années soixante et aujourd'hui les vignes occupent encore quelques 50 hectares.


Compte tenu de l'altitude ainsi que de l'environnement forestier et de la fraîcheur qui en résulte, c'est historiquement le Pinot Noir en raison de sa précocité qui fut le cépage le plus planté. Géologiquement on y trouve des schistes de Villé identiques à ceux de Reichsfeld situé sur l'autre versant de l'Ungersberg.


undefined
Albé

Le vignoble d'Albé est constitué de 5 lieux dits. Le Kirchberg avec ses 15 hectares orientés sud Est est la partie où l'on trouve les vignes les plus anciennes. Le Steinacker tourné vers le Sud Ouest a été replantéplus récemment, c'est à son extrémité que l'on trouve les vignes en terrasses. Dans son prolongement on trouve la parcelle du Sonnenbach. Le Schnurrenberg particulièrement raide et le Galgenrain dont une partie est à dominante argileuse sont situés à l'entrée du village de part et d'autre de la route qui mène à Villé.

Actuellement l'espace viticole est exploité par des pluriactifs qui vendent le raisin et par quelques vignerons de Dambach-La-Ville et de Blienschwiller. Christian BARTHEL est le seul vigneron local qui mette en bouteille.


Après 20 ans passés dans le secteur bancaire, Christian BARTHEL a décidé en 1997 de devenir vigneron. Aux 70 ares de vignes qu'il possédait alors en propriété, se sont ajouté les 90 ares détenus par son père ainsi que de nombreuses parcelles qui ont été achetées, défrichées et replantées pour arriver aujourd'hui à une surface de 7,5 hectares en production. Plus de 4 hectares sont plantés de Pinot Noir, le reste des surfaces étant occupées majoritairement par du Pinot Blanc Auxerrois, du Pinot Gris et un peu de Gewurztraminer et de Riesling.


Toutes les plantations proviennent de sélections massales et sans être certifié Bio, le travail dans les parcelles est respectueux des terroirs et de l'environnement. Les jeunes vignes sont butées, les sols parfaitement travaillés et les rendements plus que raisonnables.


Actuellement les vinifications sont réalisées chez Lorentz à Bergheim. En effet, Christian ne possède pas encore de cave mais celle-ci est en projet. Il attend seulement l'arrivée de ses fils qui suivent en ce moment des études de viti-oeno pour en lancer la construction.


Jeunes-vignes.jpgJeunes vignes butées

Le Pinot Blanc 2005 (5 €) fruité et gouleyant est un parfait vin de soif. Le Pinot Gris (6,50 €) du même millésime est vinifié sec. Il possède néanmoins une amplitude bien structurée et une belle acidité gourmande.


Mais c'est en goûtant le Pinot Noir d'Albé (6,50 €) que l'on comprend toute l'adéquation entre ce cépage et le terroir.


Le 2005 possède une trame tannique d'une grande finesse et surtout un joli fruité qui tend vers l'acidulé. Le vin est dense, sans surextraction et possède la grande qualité de très bien vieillir comme le montre la dégustation d'un millésime 2000. On découvre alors un vin qui a gagné en profondeur avec des tannins d'une douceur plaisante, une aromatique agréablement kirchée et une minéralité saline qui allège le vin.


Je dois avouer que ce Rouge d'Albé possède une réelle identité qu'il serait dommage de voir disparaître et souhaite à Christian BARTHEL de poursuivre avec autant d'enthousiasme la réhabilitation de ce terroir magnifique où il serait intéressant de réussir à implanter sur les parcelles les mieux exposées des plants de Riesling qui révèlent parfaitement la minéralité des terroirs schisteux.


Terrasses-schistes.jpgTerrasses à l'extrémité du Steinacker

Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Gilbert Beck 13/02/2011 09:51


La famille Beck-domaine du Rempart qui exploite 5 ha de vignes (la moitié de son exploitation) à Albé, tient à préciser que la photo ci-dessus est faite dans ses terrasses du Steinacker, attention
aux confusions, il s'agit de son fameux Pinot Gris "Les Ardentes" souvent cité dans les Guides viniques.
Ce coteau qui a une pente à 70% a été installé en terrasse et planté en 2000 après de très longs et gros travaux d'aménagement, ce qui a permis de respecter une densité de plantation très
importante et qui n'a rien a voir avec toutes les autres parcelles voisines aménagées à la sauvette, sans aucune vision technique et qualitative et qui ont de ce fait qu'une demie densité à
l'hectare, ce qui entraine pleins de question, Où est la logique du rendement hectare?, qualité du produit? etc....
Depuis quelques mois l'habillage des vins produits à Albé par le Domaine du Rempart s'est aussi distingué par une étiquette tout à fait originale, intitulé 'Albé Altitude' sur laquelle on peut
distinguer les fortes courbes de niveau ce ces vignobles de montagne.
Plus d'infos: sur vins-beck.fr


Phil 14/08/2009 10:30

En effet, son Rouge d'Albé 2000 cuvée de la libération est néanmoins à boire.

SAULNIER Claude 20/10/2008 10:45

Nous sommes passés pour la 1ère fois chez
Christian Barthel la semaine dernière. Outre l'accueil chaleureux reçu, nous nous sommes régalés avec la gamme de très bon vin et principalement le Pinot gris. Une adresse à recommander pour tous ceux qui passent dans cette belle région.

Emile Danjean 27/09/2008 17:45

Je connais très bien Christian, ainsi que son épouse et ses fils. Si vous passez par Albé, n'hésitez pas le meilleur accueil vous sera réservé pour une dégustation.