Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 09:50
Strasbourg, le 23  novembre 2007


Millésime 2007 : Jean-Pierre  FRICK


Domaine-P-Frick.jpg

Alors que les fermentations sont en cours, j'ai demandé à quelques  vignerons de nous faire part de leurs impressions sur ce nouveau millésime 2007.


Jean-Pierre FRICK est un des premiers à m'avoir répondu, je vous livre son commentaire, d'autres suivront.


Les fortes chaleurs du Printemps 2007 ont provoqué la croissance rapide des vignes. La floraison en mai laissait augurer des vendanges précoces mais le climat humide et couvert de juillet et d’août a toutefois freiné un peu l’avance.



Nous avons commencé la récolte le 3 septembre avec des Pinot Blanc et des Pinot Noir destinés au Crémant. Après quelques jours de pose, nous avons cueilli les Pinot Noir Rot Murlé, puis avons repris le 17 septembre, qui marque le début du cœur des vendanges, alors ininterrompues pendant 3 semaines, jusqu’au 5 octobre.



Le climat estival de cette période a apporté une belle maturité aux raisins. Les instituts et laboratoires régionaux ont mesuré une faible teneur d’azote dans les raisins et de ce fait pronostiqué des fermentations difficiles. Curieusement, la majorité de nos cuvées ont très bien fermenté. Nous avons même refroidi un peu l’un ou l’autre vin, pour freiner des montées en température des jus. Ainsi, en 2007, certains vins seront totalement secs, y compris les Gewurztraminer et les Pinot Gris.



Les Pinot Blanc possèdent de l'ampleur, quant aux Riesling, certains présentent dès aujourd’hui de la souplesse, d’autres auront besoin de plus de temps et devraient dévoiler une belle minéralité.



Les Pinot Gris sont très amples, puissants, et sans lourdeur. Une belle acidité leur confère de l’élégance. Les Gewurztraminer présentent une rare intensité d’arômes et de saveurs, mais il est trop tôt pour savoir si l’équilibre actuel du fruit et des épices se maintiendra ou si l’une de ces deux caractéristiques dominera l’autre.



Les Pinot Noir, que nous avons égrappés aux trois quart, affichent des couleurs lumineuses de moyenne intensité. Bien que les fermentations malolactiques ne soient pas réalisées pour le moment, l’acidité n’est pas agressive, et à terme, 2007 devrait bien exprimer l’élégance et la finesse, qui caractérisent ce cépage dans les bonnes années.



Le Sylvaner Bergweingarten, récolté en dernier, titrait un peu plus de 15% potentiels. Il restera moelleux.


Trois Vendanges Tardives en Gewurztraminer et deux Sélections de Grains Nobles, en Pinot Gris (21% potentiels) et Gewurztraminer (23% potentiels) sont soutirés depuis quelques jours.



Pour les autres cuvées, les soutirages se poursuivent progressivement ces jours-ci. Cinq cuvées 2007 seront élevées sans ajout de soufre.


Jean-Pierre Frick

24/10/07





Partager cet article

Repost 0
Published by Oenophil - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires