Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 17:55
Mittelbergheim le 14 septembre 2007

Contrôle de maturité


Depuis une petite quinzaine les vendanges ont commencé en Alsace. Sans empressement toutefois car seuls les raisins destinés au Crémant ont été rentrés avec un potentiel situé entre 10 et 11°. Les choses sérieuses vont commencer maintenant.

L'ensoleillement des mois d'avril et mai avait laissé supposer des vendanges précoces, mais les mois de juillet et d'août particulièrement maussades ont remis de l'ordre dans tout ça.

Ce matin j'accompagne Jean-Pierre RIETSCH qui fait le tour de quelques parcelles pour contrôler les maturités. Equipé d'un réfractomètre, il mesure la teneur en sucre du jus des baies de raisin et donc par déduction le taux d'alcool potentiel.


r--fracto-1-copie-1.JPG

r--fracto.JPG

Des prélèvements de 200 baies seront également réalisés et déposés au laboratoire d'oenologie pour éffectuer des mesures plus précises, particulièrement en ce qui concerne les taux d'acidité.


Pr--l--vement-Muscat.JPG

L'état sanitaire est tout à fait satisfaisant, seules quelques parcelles de Pinot Noir sont à surveiller. La précocité annoncée n'est pas au rendez-vous, la vigne n'a pas conservé l'avance prise au Printemps. Les peaux sont encore épaisses et les pépins pas encore mûrs, c'est  dans les prochains jours que tout va se jouer.

Alors il ne reste plus qu'à espérer que la météo reste propice.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Fabrice LE GLATIN 15/09/2007 13:55

J'aime beaucoup votre blog: la qualité des articles, les nombreux éléments techniques, les interviews... Et j'aime beaucoup vos photos. Celle du village de Mittelbergheim est super. De plus, votre blog va m'en apprendre sur l'Alsace, terre viticole inconnue pour moi. Je n'ai pas un seul vin d'Alsace dans ma cave!
Je vous invite à venir faire un tour sur mon blog, vinsurvin, à l'occasion.
Oenophilement,
Fabrice.